lundi 23 juillet 2012

Science en ondes

mardi 22 juillet 2012 (11 h-12 h) Radio Campus Lille 106,6 MHz ou www.campuslille.com


    Car s'il embrasse les opinions de Xenophon et de Platon par son propre discours, ce ne seront plus les leurs, ce seront les siennes. Qui suit un autre, il ne suit rien. Il ne trouve rien, voire ne cerche rien. "Non sumus sub rege; sibi quisque se vindicet." ("Nous ne vivons pas sous un roi; que chacun dispose de soi-même." Sénèque, Epîtres, 33) Qu'il sache qu'il sçait, au moins. Il faut qu'il emboive leurs humeurs, non qu'il aprenne leurs preceptes. Et qu'il oublie hardiment, s'il veut, d'où il les tient, mais qu'il se les sçache approprier. La vérité et la raison sont communes à un chacun, et ne sont non plus à qui les a dites premierement, qu'à qui les dict après. Ce n'est non plus selon Platon que selon moy, puis que luy et moi l'entendons et voyons de mesme. Les abeilles pillotent deçà delà les fleurs, mais elles en font après le miel, qui est tout leur; ce n'est plus thin ny marjolaine : ainsi les pieces empruntées d'autruy, il les transformera et confondera, pour en faire un ouvrage tout sien, à sçavoir son jugement. Son institution, son travail et estude ne vise qu'à le former.

Michel de Montaigne, Essais, Livre I, XXVI, De l'institution des enfans (1595)